Vous êtes ici Blog La dernière barrière à franchir

La dernière barrière à franchir

Nous avons vu récemment dans un autre blog, comment contourner les obstacles qui ont été mis en place pour catégoriser un email en tant que spam.
Un procédé technologique se met en place lorsque vous appuyez sur « envoyer » sur votre plate-forme d’email marketing, jusqu’à ce que votre message atteigne la boîte de réception de vos clients.

Mais la barrière la plus difficile à franchir, c'est finalement l'obstacle le plus important de tous, celui qui est dans la tête de votre destinataire.

En raison de notre réputation d'expéditeur, nous réussirons toujours à passer les premiers et deuxièmes filtres de spam mais pour cette troisième barrière, nous avons des astuces pour que vous puissiez rentrer dans pratiquement n'importe quelle boîte de réception ...

Mais il y a vraiment beaucoup de détails qui peuvent déplaire à votre destinataire et le faire se désintéresser de votre e-mail immédiatement. Même si ils savent que ce n’est pas un spam, car ils se sont inscrits à celles-ci, si la campagne n’attire pas leur attention, ils ne vont pas chercher plus loin.

Il y a quelques petites choses très simples que vous pouvez mettre en place pour essayer de passer cette dernière barrière.
Tout d'abord, le timing est absolument crucial, pensez à vos clients, à quelle heure se sera le mieux pour eux de recevoir votre email et d'être capable de lire?

Deuxièmement, trouver la fréquence juste est très important, en envoyant un trop grand nombre d’emails, les gens peuvent choisir de se désabonner, mais si vous en envoyez trop peu, vous risquez de perdre des lecteurs, et là encore vous avez besoin de réfléchir sur le type de personnes que sont vos clients et combien d’e-mails maximum vous pouvez envoyer.

Enfin, essayez d'éviter d'être répétitif. Par exemple en utilisant la même ligne d’objet et si le modèle de l’email trop répétitif, peuvent faire que votre destinataire pense qu'il a déjà vu l'e-mail et automatiquement ignorer le message. Essayez de changer la disposition de votre modèle régulièrement et ne jamais utiliser la ligne même sujet deux fois de suite.

Ainsi, il serait bien de réfléchir au type de clients que vous avez et de construire votre campagne tout autour d'eux, le moment, la quantité d'informations qu'ils souhaitent recevoir de votre part, la construction de la campagne, chaque partie de votre campagne devraient être adaptées à vos clients de vous assurer que vous arrivez à passer ce dernier filtre anti-spam afin de garder vos clients intéressés et engagés

 La dernière barrière à franchir